Quelles sont les astuces pour optimiser ses impôts ?

L’impôt peut être défini comme un prélèvement obligatoire effectué par l’État sur les ressources des personnes physiques et morales dans le but de satisfaire les besoins publics. Aussi improbable que cela puisse paraitre, il est tout à fait possible d’obtenir une réduction considérable de cette imposition. Ceci peut être possible par un investissement locatif ou même par des placements financiers. Il existe bien d’autres astuces pour y parvenir. Comment réduire donc ses impôts ?

Faire un investissement locatif

L’une des meilleures astuces qui s’imposent aujourd’hui pour réduire ses impôts est d’opter pour un investissement locatif. Lisez cet article source pour savoir pourquoi. En effet, cette solution permet non seulement de diversifier ses sources de revenus et d’obtenir un gain supplémentaire d’argent, mais aussi de profiter d’un abattement forfaitaire de charges. Ceci s’applique souvent aux revenus fonciers.

Il faut aussi préciser qu’il faut opter pour un régime d’imposition forfaitaire. Cet abattement est de 30 % dans le cas d’une location non meublée et de 50 % pour une location meublée. Les possibilités de réduction de l’impôt sont aussi multiples pour ceux qui optent pour un régime réel d’imposition. Grâce au déficit foncier, ces derniers peuvent même être épargnés du paiement d’impôt. 

Par ailleurs, il existe toute une diversité d’autres dispositifs de défiscalisation qui ont été créés pour rendre l’offre locative plus flexible. Au nombre de ces derniers, il y a entre autres le Pinel neuf qui offre une réduction d’impôt entre 12 % et 21 % sur le coût d’un bien immobilier neuf ou sur plan destiné à la location. Comme autre dispositif, il y a également le Pinel ancien, Cosse et bien d’autres. 

Faire des placements financiers

Effectuer des placements financiers est aussi une excellente alternative pour réduire largement ses taxes. Le plus intéressant est qu’on peut opter pour différents types de placements financiers. On distingue entre autres le plan d’épargne retraite (PER), l’assurance-vie épargne handicap et bien d’autres. Le livret A et le LDDS sont aussi des solutions non négligeables. 

Pour ceux qui aiment prendre des risques, ils peuvent se tourner notamment vers un financement de PME. Ceci permet de participer à l’optimisation de l’économie locale et de bénéficier ainsi de 25 % de réduction sur les taxes. On peut également opter pour un investissement forestier. Cette alternative permet de bénéficier d’une fiscalité de 18 % pour une durée de conservation de 8 ans environ. 

La location nue

Parmi les multiples autres astuces pour bénéficier d’une réduction d’imposition, il y a aussi la location nue. Ceci consiste à louer un bien immobilier qui ne contient que les éléments indispensables à son habitation comme les systèmes d’eau, d’aération, des toilettes et autres. Ce type de location permet de bénéficier d’un abattement de 30 % si les revenus bruts sont inférieurs à 15 000 euros par an. 

Se marier

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, se marier légalement permet aussi de profiter de toute une diversité d’avantages fiscaux. Cependant, ces derniers varient en fonction du statut conjugal. En outre, les deux partenaires ont la possibilité de joindre leur rémunération après l’union et de faire ainsi partir d’un même foyer fiscal. Ainsi, l’imposition est appliquée en fonction du nombre de parts du foyer. 

Back to top